Tout sur la listériose intoxication alimentaire

Tout sur la listériose intoxication alimentaire

La listériose est une maladie d’origine alimentaire. Elle est causée par la présence d’une bactérie, Listeria monocytogenes (Listeria).

Tout ce que vous devez savoir sur la listériose intoxication alimentaire  provoquant des troubles intestinaux  graves pour notre santé et aux conséquences dévastatrices pour votre restaurant.

Les chiffres sur cette maladie alimentaire

On dénombre environ 300 cas en moyenne de listériose en France chaque année. Environ un tiers des personnes atteinte de la maladie sont décédés.

Cette maladie d’origine alimentaire peut toucher toute la population. Toutefois les femmes enceintes (et leurs enfants à naître), les personnes immunodépressives sont plus sensibles de contracter la maladie. Chez les nourrissons, la listériose survient lorsque l’infection est transmise par la mère, soit par le placenta, soit pendant l’accouchement.

La listériose chez l’homme est une maladie que l’on peut traiter. Néanmoins, la Listeria demeure une menace importante pour la santé publique.

Il est indispensable de garantir une sécurité alimentaire des établissements manipulant des denrées alimentaires.

Quels sont les causes de cette maladie et comment prévenir ses risques ?

Les causes de la listériose

La listériose est causée par la bactérie Listeria. Cette bactérie est généralement présente dans l’eau, le sol et se retrouve dans les aliments. L’homme contracte ainsi la maladie dès lors lorsqu’il consomme des aliments contaminés par la présence de la bactérie.

Cette contamination est dû en autre à une mauvaise application du plan de nettoyage HACCP et de désinfection de l’établissement en restauration.

Comment la bactérie se retrouve-t-elle dans nos aliments ?

Les aliments les plus courants à l’origine des éclosions de listériose sont les charcuteries et les produits laitiers non pasteurisés.

Les personnes les plus sensibles aux risques accru d’infection à Listeria sont :

– Les personnes âgés plus de 65 ans

– Les malades atteints du SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise)

– Ceux souffrant de maladie rénale existante

– Les personnes suivant une chimiothérapie

– et les femmes enceintes

Toute la population est susceptibles d’être touchés par cette maladie. Les suites de la listériose entraînent des complications néfastes pour la santé et peut causer la mort.

Quels sont les symptômes de la maladie ? Et comment s’en prémunir ?

Listériose intoxication alimentaire maladie alimentaire femme enceinte

Les symptômes de l’infection à la listériose

Les symptômes initiaux de la listériose ne sont pas immédiat. La période d’incubation est variable et peut aller de 11 à 70 jours après la consommation d’aliment contaminés par la bactérie « Listeria ».

Les symptômes suivants de l’infection à Listeria sont susceptibles de durer de 1 à 3 jours:

1. douleurs musculaires

2. Fièvre

3. Symptômes pseudo-grippaux

4. Nausées

5. Diarrhée

Pour beaucoup de personne, une infection à Listeria passera inaperçue. Cependant, chez certaines personnes, l’infection se propage au système nerveux où les symptômes peuvent inclure:

1. Maux de tête

2. Confusion

3. Cou rigide

4. Tremblements et convulsions

5. Perte d’équilibre

Chez les personnes sensibles, la listériose peut entraîner une infection sanguine grave (septicémie) ou une inflammation des membranes entourant le cerveau (méningite).

Si l’infection à la listériose se propage au cerveau, les conséquences peuvent être graves et peuvent inclure:

– Paralysies des nerfs crâniens: paralysie et tremblements.

– Encéphalite: Inflammation du cerveau.

– Méningite: Inflammation des membranes couvrant le cerveau et la moelle épinière.

– Méningo Encéphalite: Une combinaison de méningite et l’encéphalite.

– Abcès cérébraux: Accumulation localisée de pus dans le cerveau.

Il en va de soi que ces symptômes dramatiques s’ils surviennent pendant une grossesse est dramatique pour la mère mais aussi pour le nouveau-né.

Les femmes enceintes sont 10 fois plus susceptibles de développer la listériose que la population générale. L’incidence de la listériose pendant la grossesse est de 12 pour 100 000, comparativement à 0,7 pour 100 000 dans la population générale.

Même si une mère atteinte d’une infection à Listeria ne présente aucun symptôme extérieur, un enfant à naître peut être gravement atteint.

La listériose peut entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée. Il y a une possibilité qu’un nouveau-né puisse souffrir d’une infection potentiellement mortelle dans les jours et les semaines après la naissance.

Les symptômes chez un nouveau-né peuvent être subtils mais peuvent inclure une irritabilité, de la fièvre, des vomissements et présenter une perte d’appétit significative.

On pense que l’ingestion de seulement 1 000 cellules de bactéries Listeria peut entraîner une maladie. Après l’ingestion d’aliments contaminés par Listeria, les périodes d’incubation se situent entre 1 et 8 semaines, soit une moyenne d’environ 31 jours. Cinq jours à trois semaines après l’ingestion, Listeria se propage dans tout le corps incluant les parties vitales tel que le système nerveux central, le cœur.

Une personne atteinte de listériose a habituellement de la fièvre, des douleurs musculaires et des symptômes gastro-intestinaux tels que des nausées ou de la diarrhée.

Si l’infection se propage au système nerveux, des symptômes tels que des maux de tête, une raideur de la nuque, une perte d’équilibre, une confusion, une obnubilation (diminution de la conscience) ou des convulsions peuvent survenir.

Avec l’implication du cerveau, la listériose peut imiter un accident vasculaire cérébral. Les femmes enceintes infectées n’éprouvent habituellement qu’une maladie bénigne ressemblant à la grippe; Cependant, une infection pendant la grossesse peut entraîner une fausse couche, une infection du nouveau-né ou même la mort du nourrisson avant la naissance.

Les femmes enceintes sont environ 10 fois plus susceptibles d’attraper la listériose. Environ un tiers des cas de listériose surviennent pendant la grossesse. L’incidence de la listériose chez le nouveau-né est de 8,6 cas pour 100 000 naissances vivantes. Le taux de mortalité périnatale et néonatale (mort précoce et décès du nourrisson) de la listériose est de 80%.

Diagnostic et traitement de l’infection à la listériose

Si vous présentez des symptômes de listériose, un test sanguin peut suffir pour détecter l’infection.

Il existe plusieurs antibiotiques avec lesquels la Listeria peut être traitée. Ils peuvent être de même administrer à une femme enceinte.

Il est indispensable de maîtrise les points critiques HACCP et de contrôle sanitaireafin d’établir aux mieux unplan de maîtrise sanitaire.

La solution: l’application HACCP APP, l’application pour votre plan de maîtrise sanitaire.

Comment prévenir l’infection à la listériose?

Les recommandations sont indispensables pour diminuer les risques de propagation de la listériose:

  • cuire soigneusement les aliments crus provenant de sources animales
  • garder les viandes crues séparées des légumes et des aliments cuits et prêts-à-manger
  • éviter le lait cru (non cru) ou les aliments à base de lait non pasteurisé
  • se laver les mains, les couteaux et les planches à découper après avoir manipulé des aliments non cuits
  • laver soigneusement les légumes crus avant de les manger
  • et consomment des aliments périssables et prêts-à-manger dès que possible.

Suivez ces recommandations et éliminez les risques de contamination alimentaire.

Pour unesécurité sanitaire de votre établissement en restauration, demandez les conseils de nos experts.

La loi a régi des réglementations et des procédures strictes d’hygiène alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *